Walther Klemm – Le Renard

Série de 5 gravures sur bois pour Le Renard (Reineke Fuchs) de Goethe, sur papier vergé japonais à fibre grossière.

Signées au crayon en bas à droite. Epreuves d’illustration graphiques originales publiées par Kiepenheuer à Weimar en 1916 (Total de 45 gravures sur bois de Klemm).

Walther Klemm (1885 Karlovy Vary – 1957 Weimar). Peintre, dessinateur et graphiste allemand, représentant important de la nouvelle école de peinture de Weimar. Sous l’impulsion d’Emil Orlik, Klemm étudie à la Vienna School of Applied Arts auprès d’Anton von Kenner et Kolo Moser. Vers 1903, sous l’influence du japonisme, il réalise ses premières estampes sur bois dans lesquelles il démontre très tôt son extraordinaire talent pour représenter les animaux. Dans l’exposition de la Sécession viennoise de 1904, ces feuilles l’ont aidé à connaître un succès inattendu. A peu près à la même époque, il fonde une communauté d’ateliers avec Carl Thiemann à Prague, avec lequel il devient la colonie d’artistes Dachau en 1907. En 1910, il devient membre de la Sécession berlinoise, dont Max Liebermann, probablement le représentant le plus important, avait prophétisé laconiquement à ce jeune artiste encore jeune : « Cela va devenir quelque chose. Vous avez du talent ». En 1913, il a finalement été nommé professeur à la Hochschule für Bildende Kunst à Weimar. Klemm y déploie un cosmos abondant de représentations d’animaux, de figures et de paysages, créant un grand nombre d’illustrations et de séquences graphiques. Il a entretenu des relations fructueuses avec Harry Graf Kessler, Theodor von Hagen, Fritz Mackensen, Alexander Olbricht et Ludwig von Hofmann. Après la guerre, Klemm a apporté une contribution durable à la reconstruction de la Kunsthochschule Weimar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*